viafabbri43.net
ScattiExtrasTraduzioni
Traduzioni
Traduzioni dei testi

Universo gucciniano:
Sito ufficiale
Guccini.net
Rispieghiamo Guccini...
Guccini Fan Club
La Locomotiva (cover band)
40 anni dopo (cover band)
La locomotiva
Guccini by Cirigliano
Fra la via Emilia e il West
I Cazzari & Guccini
Segnala un sito!

Canzone per Silvia, le traduzioni



CHANSON POUR SILVIA [Canzone per Silvia] Torna dietro
Traduzione francese di Marco valdo M.I.

Francese
Les cieux d'Amérique sont mille cieux au-dessus d'un continent,
Le ciel de la Floride est une étoffe baignée de bleu,
Mais le ciel, là, en prison, n'est pas un ciel; c'est quelque chose qui couvre
le jour et je jour d'après et encore un autre jour, toujours du même rien.

Et dehors, il y a une route à l'infini, longue comme l'espoir,
et tout au long, il y a un village effiloché : motel, église, maisons, buissons
Des marais où en un temps lointain régnait le Séminole,
Mais autour de la prison, c'est un désert ou souvent danse le vent.

Tant d'années ont passé et tant doivent encore passer
Des jours et des jours et des jours qui font des mois qui font des années et des années amères.
Que reste-t-il à Silvia, là, en prison ? Il ne lui reste qu'à regarder.
L'Amérique dans les yeux en souriant de ses yeux limpides et clairs...

L'Amérique est grandiose et puissante, tout et rien, le bien et le mal,
Des villes avec des gratte-ciel, avec des slums et la nostalgie d'un grand passé,
Des technologies avancées et à l'horizon, l'horizon des pionniers
Mais parfois l'horizon est seulement une prison fédérale.

L'Amérique est une statue qui t'accueille et symbolise, blanche et pure,
la liberté, et du haut, fière, elle embrasse toute la nation.
Pour Silvia, cette statue symbolise seulement la prison
car l'Amérique a peur de cette petite Italienne.

Peur du différent et du contraire, de qui lutte pour changer,
Peur des idées des gens libres, de qui souffre, se trompe et espère.
Nation de bigots ! Maintenant je vous demande de la laisser rentrer
car il n'est pas possible d'enfermer des idées dans une prison...

Le ciel d'Amérique sont mille ciels au-dessus d'un continent,
mais le ciel que tu enfermes là, n'existe pas; c'est seulement un doute ou une intuition;
Je me demande s'il y a des idées qui valent la peine de rester là en prison
et Silvia n'a tué personne, jamais et jamais, n'a rien volé.

Je me demande à quoi on pense le matin quand on retrouve le soleil
ou comment on fait entre ces murs pour chasser sa grande nostalgie
ou quand à l'improviste une averse brise la monotonie,
je me demande ce que fait pour l'instant Silvia pendant que moi ici doucement je la chante...

Je me demande, mais je n'arrive pas à me l'imaginer; je pense à cette femme forte
Qui lutte encore et espère car elle sait à présent qu'elle ne sera plus seule.
Je la vois avec , sur son dos, sa chemise où il est écrit :
Que toujours l'ignorance fait peur et son silence est égal à la mort;
Que toujours l'ignorance fait peur et son silence est égal à la mort;
Que toujours l'ignorance fait peur et son silence est égal à la mort.



Menu rapido: Biografia | Notizie | Discografia | Bibliografia | Foto | Extras | Traduzioni


Aggiungi ai Preferiti
Copyleft 2004-2012. Brugnoni / Ciofanskj / Favero / Grilli. Lo chiamavano «disclaimer».
viafabbri43.net non è legato alla Emi Music o al sito ufficiale di Francesco Guccini.
Sito disegnato da Diego Brugnoni e Pietro Gregorini.